Election du meilleur défenseur de la saison

27 juillet 2010 - 20:06

C'est Florian HUET qui décroche la palme

 

Quelle belle semaine pour Florian HUET. Tout d'abord, il connait pour la première fois les joies de la paternité, puis il est désigné comme étant le meilleur défenseur de la saison. Quelle opulence !

Bien entendu, l'un des deux évènements va le marquer plus que l'autre, c'est une évidence et c'est bien normal. De plus on imagine aisément que cela ne va guère préoccuper le nouveau venu dans la famille HUET. Qu'importe et puis qui sait, peut être que dans quelques années, lorsque le petit Noë marchera sur les traces de son glorieux aïeul sur la pelouse Pertraise, certains supporters venus s'enquérir de la chaleur d'un verre de vin chaud au bord du terrain lui rappellerons peut être cette petite anecdote. Être né la même semaine que celle où son père a été reconnu comme l'un des meilleurs, quelle responsabilité. D'ailleurs, il pourra, sans rougir d'aucune manière, tenter de calquer ses performances sur celles de son père. En effet des qualités, le nouveau lauréat des trophées des bleuets n'en manque pas. La première d'entre elles et non des moindre l'humilité. Il n'est pas du genre à se mettre en avant. Flo est un garçon simple et attachant. Discret et sympathique c'est exactement le genre de gars tout entraineur rêve d'avoir parmi son effectif. Mais le personnage est plus complexe qu'il n'y paraît. Je vais même aller plus loin en affirmant que ce garçon à une double personnalité. Un peu à l'image du fameux roman de Stevenson «Dr Jekyll et de Mr Hyde». Au quotidien il est cet homme posé et réfléchi qui ne parle jamais pour rien dire, qui aime rire de tout et profite de la vie à bâtons rompus. En revanche, dès qu'il chausse ses crampons, il se transforme en véritable compétiteur. Que dis-je un monstre physique et technique. Une machine qui se nourrie de victoires et qui fonctionne à la «gnac». Il n'y qu'à voir avec quelle ténacité il bataille sur tous les ballons. Il met la même ardeur dans chacun de ses mouvements sur le terrain, il est toujours idéalement placé. D'autre part il devient même rapidement un problème de taille pour les attaquants qui croisent son chemin. Ces derniers se cassent bien souvent les dents avant de trouver une solution à ce véritable obstacle qu'il représente à lui tout seul. Comme-ci cela ne suffisait pas, il met dans l'embarra les défenseurs adverses lors de ses débordements rageurs. Il est partout, en haut, en bas à gauche à droite, à croire qu'il y a plusieurs Florian dispersés sur la pelouse. Cette sur-activité génère inévitablement de la fatigue, il fini régulièrement les matchs sur les rotules, complément exténué, le visage blêmi par l'ardeur de l'effort qu'il produit. Qu'à cela ne tienne, quoi qu'il en soit il ne lâchera rien, ni personne. Il aime trop le beau jeu, il et un véritable épicurien en matière de travail bien fait. C'est presque devenu une marque de fabrique pour lui. Même pour les gens qui le regardent évoluer. On attend tellement de lui qu'il est souvent perçu comme celui, grâce à qui, le match va basculer en faveur des bleuets. Si bien que sans lui l'équipe n'est plus tout à fait la même. Mais le bonhomme n'est pas du genre à s’endormir sur ses lauriers ou à s'enorgueillir de la situation. Il travail tout le temps, encore et toujours pour rester au top, sans jamais rabaisser personne. N'ayons pas peur des mots, il pourrait être une source d'inspiration pour les jeunes qui fréquentent le club voire même un modèle.


Dans ce sondage, Florian devance Benoit ROCU. Belle performance pour l'ultra polyvalent Ben, qui est passé dans la quasi-totalité des postes sur le terrain. D'un autre côté il s'adapte à tout et de plus il est bon partout alors les coachs auraient tort de se priver de ce précieux élément. Sur la troisième et dernière marche nous retrouvons deux joueurs. Il s'agit de Vincent PAILLARD et Damien BARAIS. Deux solides gaillards, pas certain qu'il y ai assez de place pour les deux sur cette fameuse troisième marche du podium...

Commentaires

Jean Guy 28 juillet 2010 21:36

...pou moi, la dèfense de la 1ere est le grand ballon d'or 2010. Le Patron Steven, le buteur Arnaud, le super Vincent, le rajeur Damien, l'exemple Florian, le fou fou Fabien et le autres. Merci

Jean Guy 28 juillet 2010 21:24

Rien de plus logique .....

Staff
WEBMASTER26
WEBMASTER26 28 juillet 2010 19:43

Bravo à Florian ! Belle récompense en plus de celle d'être nouveau PAPA !!!

Staff
romariogend
romariogend 28 juillet 2010 16:34

Ah ! c'est pas faux ptitjo, d'ailleurs moi le premier, quand je serais grand je veux ressembler à Flo ;-)))

Staff
ptitjo
ptitjo 28 juillet 2010 16:15

Bravo FLO. RDV sur les terrains pertrais pour la nouvelle saison qui commence et comme le dit notre reporter pertrais tu peux etre pris comme exemple par les jeunes du club mais aussi par certains seniors.

Staff
romariogend
romariogend 28 juillet 2010 12:56

Bravo Flo pour ce "titre". Il est amplement mérité. Bravo également aux autres particpants dans cette catégorie. il y avait du beau monde.

goal3 28 juillet 2010 11:13

Florian Huet est le ballon d'or pertrais tout simplement!

INSCRIPTION LICENCE 2017-2018

CLIQUER ICI POUR RETROUVER TOUTES LES MODALITES POUR OBTENIR UNE LICENCE POUR LA SAISON 2017-2018

Cliquer ci-dessous pour consulter le questionnaire de santé indispensable pour remplir la demande de licence 2017-2018

CLASSEMENT ÉQUIPES